Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2022 6 30 /04 /avril /2022 08:46

En lice pour le Prix Chronos avec nos étudiants du lycée Marc Seguin

UN AIR DE DOLCE VITA – Joëlle LOEUILLE

Violette, jeune sage femme de 26 ans ne s’attendait sûrement pas à se retrouver accompagnatrice d’un groupe de personnes âgées. 

Habituellement, c'est sa sœur Pâquerette, qui accompagne chaque année le voyage des anciens  de son petit village d’Erquy mais cette année, elle doit déclarer forfait. Elle gère une asinerie avec leur père, et celui-ci s’est cassé la jambe et ne peut rester seul. Elle  demande donc à Violette de la remplacer, cela remet en cause les vacances de celle-ci qui comptait en profiter pour s’entraîner intensément pour sa course de triathlon, passion à laquelle elle sacrifie toute vie personnelle .C’est d’autant plus rageant qu’elle a coupé les liens avec sa famille depuis que leurs parents se sont séparés et ne voit pas pourquoi elle s’investirait.

Madeleine, veuve depuis peu, se retrouve elle aussi embarquée contre son gré dans cette aventure, inscrite de force par son fils qui vit au Canada, et qui s’inquiète de la savoir seule et surtout refermée sur elle-même.

Les voilà donc toutes deux rejoignant le groupe qui part pour l’Italie, en compagnie de Lucas, qui s’occupe du club des personnes âgées à plein temps. Brodeur de son état, il enseigne son art à ce petit club, auprès de dames qui ont toutes 70 ans et plus.

Nous voilà à notre tour embarqués dans ce voyage pour suivre les aventures tragi-comiques de ce groupe pas très sage malgré l’âge. Violette et Lucas auront affaire à forte partie…Mais peu à peu les caractères se retrouveront par affinités, nous verrons se former des amitiés, des couples, et pourquoi pas l’amour…

Un beau livre plein d’optimisme qui nous montre à chaque page que l’âge ne fait rien à l’affaire, que les sentiments sont toujours là. On les vit autrement, mais pas moins intensément. Il est toujours temps de changer, de régler ses problèmes, de baisser la garde et de se montrer sous son véritable jour… Finalement on a tout à y gagner… Qu'en penseront nos jeunes étudiants? 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires