Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 07:57

Madame HAYAT – AHMET ALTAN

Beau roman sur l’apprentissage amoureux dans une Turquie qui commence à se refermer sur elle-même, où la peur infiltre les rues et les esprits…

Fazil, le jeune narrateur est devenu du jour au lendemain un jeune homme pauvre. Son père vient de mourir d’une hémorragie cérébrale, l’aisance a disparu avec lui… Sa mère parvient néanmoins à lui obtenir une bourse pour qu’il poursuive ses études de littérature. Cela suffit à peine, et il se retrouve logé dans une pauvre chambre d’un immeuble peuplé de gens comme lui.

On lui indique un petit boulot pour gagner un peu d’argent et le voici dans une boite de nuit minable à faire de la figuration pour la télévision, puisque celle-ci enregistre chaque soir les spectacles.

Les femmes qui dansent sont pulpeuses, pas toutes jeunes, mais il y a Madame HAYAT, et Fazil tombe sous son charme. Elle est rayonnante, sans complexe, et très vite ils vont se retrouver de façon régulière pour aller au restaurant et poursuivre des ébats torrides dans son coquet appartement. Ce qui n’était qu’une relation sexuelle, se transforme pour lui en un amour passionné. Elle se moque, joue l’indifférente, mais elle s’attache aussi.

Un soir à une autre table une jeune fille, Sila, vient aussi faire de la figuration. Elle est étudiante et a connu le même parcours, richesse, puis pauvreté, son père est une victime du régime totalitaire qui se met en place. Notre jeune héros en tombe amoureux, il va tenter de garder ces deux femmes qui se sont emparé de son cœur et de son corps.

Viendra l’heure du choix, cruel, car Sila comprend que ce pays ne vaut plus rien pour elle et qu’elle doit partir au Canada. Elle demande à Fazil de faire ses papiers pour partir avec elle continuer ses études à l’étranger.

Que va décider Fazil ? il sait qu’il prend un risque en restant, les arrestations se font de plus en plus nombreuses, les prisons sont pleines, les tortures ont commencé.

Un livre romanesque, subtil, qui laisse un sentiment de délicatesse, de fine analyse des sentiments humains, des valeurs qui peuvent se construire contre le fanatisme… tout en faisant la part belle aux réalités de la vie.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires