Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2022 2 22 /02 /février /2022 16:36

LA PLUS SECRETE MEMOIRE DES HOMMES – Mohamed MBOUGAR-

PRIX GONCOURT 2021


 

Beaucoup de lecteurs ont eu du mal à suivre cette lecture et se sont arrêtés en chemin, dommage, je leur conseille d' insister, le puzzle se met doucement en place au fil des pages.

Un Goncourt à déchiffrer (avec Google pour certains mots) en pesant et décortiquant chaque mot d'une prose inventive et si riche, j'ai été envoûtée par ce roman qui parle à l'intime car il n'y est question que de mots, que de livres, de littérature, la façon de les écrire et les recevoir. Tout ce qui est dans l’Âme des amis de la Bibliothèque.

Un texte sinueux, accidenté qui impose le ralentissement.

Je l'ai lu comme une suite de plusieurs nouvelles. Je vous conseille de noter le nom des personnages au fur et à mesure. Les fils sont parfois emmêlés.

Il faut ajouter la part de surnaturel et de magie, que l’on retrouve dans beaucoup de récits africains, qui rend la compréhension encore plus difficile.

 

Qui est Elimane, le mystérieux écrivain du -labyrinthe de l'inhumain. (S'agirait-il de Yambo Ouologuem premier romancier africain à recevoir le Prix Renaudot avec son premier roman -Devoir de violence- Cela y ressemble bien. Ce roman traite de la dynastie des saïfs seigneurs féodaux africains.)

On accuse Elimane de plagiat, d’avoir juste transposé une légende africaine, d’être mort et de s’être transformé en un esprit vengeur, qui vient habiter le corps des femmes.

Calomnie et pourtant Elimane se tait mais ceux qui l'ont calomnié ou critiqué se suicident ou meurent.

Diégane Latyr FAYE est étudiant à Paris, et comme beaucoup de ses congénères rêve de devenir un écrivain célèbre et faire ainsi reconnaître la littérature africaine à sa juste valeur.

Il a déjà écrit un livre, déception,  il n'a vendu que 79 exemplaires. Il veut absolument écrire un deuxième livre qui lui apportera ce succès et cette reconnaissance. Il part donc sur les traces d'Elimane.

Ses recherches lui font rencontrer Siga D, romancière sulfureuse aux poèmes érotiques.

L'araignée mère nous livre un peu de l'histoire de cet homme dont la mère Mossane était aimée par des jumeaux. Ousseynou et Assane.
Avant Elimane, son père Assane fut ébloui par la culture occidentale.

On visite la société sénégalaise avec Siga, la descendante qui a récupéré le roman, qui est également en recherche du disparu.

Elimane rencontrera la journaliste Brigitte Bolleme qui a écrit -Qui était vraiment le Rimbaud nègre- elle a enquêté mais sa version est-elle la véritable histoire, Siga en doute.
Avant lui, Siga cousine ou ½ sœur sent Elimane sur ses pas.

Et le Surnaturel apparaît car Elimane, fou amoureux de la littérature occidentale a été élevé par Ousseynou, qui pratique la sotériologie (salut de l’âme) par son savoir mystique.

La vie de Diégane va alors basculer dans une frénétique recherche des personnes qui ont rencontré Elimane, mais existe-t-il vraiment ? Des personnes qui en ont entendu parler, qui ont assisté à la création d’une infime partie de l’ouvrage. Les rumeurs les plus folles courent sur ce livre, et sur son auteur. Les mauvaises langues vont jusqu’à affirmer qu’un nègre n’a pu écrire un ouvrage d’une telle qualité. D’Amsterdam au Sénégal et en Argentine Diégane va marcher sur les traces de cet homme. 

Cette écriture foisonnante, riche et poétique à la fois, rend un hommage inconditionnel à la littérature dans ce qu’elle a de plus flamboyant.


 

Un bel ouvrage  qui garde jusqu’au bout sa part  de mystère.

    

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2022 1 21 /02 /février /2022 16:05

LA CARTE POSTALE- Anne BEREST

Une carte postale représentant l’Opéra Garnier, avec au dos  quatre prénoms inscrits, une écriture étrange, et un timbre collé à l’envers suffit à ouvrir une enquête familiale remontant le cours de l'histoire et interrogeant la judéité de l'auteure et l’histoire familiale avec tous ses drames.

Cette carte postale anonyme est adressée à Lélia avec les prénoms d'Ephraïm, Emma, Jacques et Noémie, tous les quatre morts en déportation à Auschwitz pendant la seconde guerre mondiale.

Mais pourquoi cette carte arrive en 2003? Qui veut réveiller des souvenirs ? une vengeance, une demande de justice ? La romancière se pose des questions puis oublie cette carte dans un tiroir.

Dix ans plus tard, alors que sa fille Anne, enceinte, vient se reposer chez elle, il revient en mémoire de l'auteure,  cette carte postale et ses quatre prénoms, et  subitement  une envie pressante de découvrir ses ancêtres.

Anne Berest explore un pan de sa généalogie du côté de sa grand mère maternelle.  Malgré les réticences de sa mère, qui ne sait pas tout et cache le reste, l'auteure va avec sa fille  commencer des recherches minutieuses et interroger les derniers survivants.

La famille Rabinovitch est originaire de Moscou où commence insidieusement  la mise à l’écart des juifs, avant que ne vienne la haine.

Emma est enceinte de Myriam la grand-mère d’Anne. Ils partent avant que la situation ne devienne insupportable et, fuyant les bolcheviques, ils arriveront à Riga où ils se reconstruiront une certaine aisance à défaut de fortune. Les parents d’Ephraïm, eux, ont préféré aller en Palestine, où ils créent une orangeraie dans le paradis qu’on leur a promis.

Se sentant à nouveau menacés, Emma, son mari et ses enfants prendront la route de la Terre Promise, comme ils disent, à travers La Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Hongrie, puis le bateau depuis la Roumanie. Ce n’est pas le paradis attendu, l’orangeraie marche mal, et ils se rendent compte que même là, on met à l’index les patrons juifs.

Après trois années passées auprès de parents d’Ephraïm, ils reprennent encore une fois la route de l’exil cette fois-ci pour la France, car Ephraïm croit encore qu’il sera protégé dans ce pays ami.

Avec leurs trois enfants, Myriam Noémie et Jacques, ils se retrouveront piégés en France. Malgré une intégration exemplaire et les avertissements de leurs cousins et amis, ils refusent de prendre encore une fois la route de l’exil via l’Amérique et malgré une soumission presque servile à tous les ordres donnés par les nazis, ils partiront tous pour les camps, croyant aux mensonges des allemands, et n'en reviendront pas. Seule survit Myriam que son père a cachée lors d’une rafle par les allemands.

Myriam aura une fille Lélia, avec Vicente Picabia, ils rentreront tous les deux dans les réseaux de résistance.

Au moment où la mère et la fille commencent leurs recherches, Myriam est atteinte d’ Alzheimer, et ne peut les aider dans leurs recherches. La plupart des témoins sont morts, il reste les archives, les enfants de ceux qui ont abrité, nourri et aidé les membres de familles juives. A cela s'ajoutent  les souvenirs que Lélia tient de sa mère, elles reconstituent le long chemin commun à beaucoup de victimes, et découvriront presque par hasard l’auteur de la lettre qui a tout déclenché.

Un roman qu’on lit avec intérêt, on apprend encore des choses sur ce qu’ont fait les allemands pendant cette période, notamment les mensonges véhiculés pour que les parents encouragent leurs enfants à partir en Allemagne, mais bien que l’histoire de cette famille soit passionnante, je n’ai pu m’empêcher d’y trouver un léger goût de déjà lu.


 

Partager cet article
Repost0
20 février 2022 7 20 /02 /février /2022 10:11


 


 

Une belle majorité place en premier Prix ce roman de la journaliste, éditrice et romancière.

S’ADAPTER – Clara DUPONT-MONOD

Prix Landerneau, PRIX FEMINA et GONCOURT DES LYCEENS


 

L’auteure construit délicatement avec pudeur, une histoire d'enfants marqués à jamais, dans l'intimité d'un frère différent.

Que se passe-t-il dans une famille lorsqu’un enfant handicapé arrive ?

Au fil des pages, l’aîné et sa sœur nous promènent dans des lieux magiques, les descriptions de cette région des Cévennes est une bouffée d'air portée par la plume ciselée de l'auteure.

Le focus de L’auteure n'est pas mis sur le combat des parents, elle choisit de prendre comme angle de vue l'intimité et la trajectoire de la fratrie. 

Un bébé magnifique et sage. C’est la maman qui la première se rend compte que l’enfant est aveugle, ses grands yeux sombres qui tournent dans le vague n’arrivent pas à suivre l’orange qu’elle lui montre. Puis c’est la découverte de ce corps qui ne grandit pas, qui ne tient pas sa tête. Les diagnostics médicaux confirment les angoisses des parents.

Le frère aîné et la sœur trop jeunes alors ne se rendent pas trop compte de ce qui se passe.

Puis l’aîné va comprendre et après un moment de flottement va s'investir pour aider son petit frère, devenir ce grand frère protecteur, aimant et complètement dévoué. Prenant même parfois la place des parents et délaissant complètement sa petite sœur.

L’aîné raconte ce pays où les arbres poussent sur la pierre, une région peuplée de bruits, d'odeurs de sangliers et de rapaces, un pays qui impose ses pentes, sa végétation et même parfois ses révoltes. C'est le pays de la famille et de l'enfant qui se laisse porter.

La cadette va avoir l’attitude inverse. Ce petit être lui a volé son frère, elle se retrouve seule, sans ce frère qui passait les journées à se promener et à jouer avec elle.

Elle ne s’ occupera jamais du petit… Heureusement il y a la grand-mère, forte et tendre à la fois pour l'aider à grandir.

Quelques années vont s’écouler autour de l’enfant mais tout devient trop lourd, et les parents le placent dans une institution spécialisée.

Les parents sont désemparés, L’aîné est désespéré, la petite sœur soulagée mais pourtant c’est elle qui mettra toute son énergie à reconstruire la famille lorsque l’enfant disparaîtra à l’âge de dix ans. Elle arrivera à adoucir les traumatismes, à remettre son grand frère qui avait renoncé à ses copains et ses parents dans une nouvelle vie.

Elle restera moins traumatisée que l’aîné, qui se reprochera tous ces moments perdus lors du placement de son petit frère, la cadette créera de nouveaux liens, elle se mariera et aura des enfants.

Et puis un petit frère est né, les grands ont quitté la maison, cette maison imprégnée de la présence de l’autre. Mais lui, souriant et paisible, saura composer avec ce fantôme, se l’approprier et s’en nourrir, il deviendra le lien entre le mort et les vivants.

Trois points de vue, la même histoire racontée trois fois, les voix qui se croisent, même les pierres parlent et racontent, moments de magie dans cet univers pesant, mais non dépourvu d’espérance. Une famille qui ne sera jamais dans l’affrontement, avec une certaine sérénité et une grande bienveillance les uns envers les autres.

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2022 6 19 /02 /février /2022 15:48

Prix des prix ce matin attribué à

- S adapter de Clara Dupont Monod

Deuxième prix ex æquo : La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr et La carte postale d Anne Berest

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2022 6 12 /02 /février /2022 14:39

Le souffle de la liberté Tome 2 Pearl Nathalie Brunal

 

Les États unis ont été un pays esclavagiste pendant plusieurs siècles, ce roman est un retour sur cette période sombre, le nombre de colons augmente et la race blanche reste décisionnaire avec droit de vie et de mort sur cette population d'esclaves dont elle est propriétaire.

 

Dans le premier tome, nous avons quitté le magnifique manoir de la plantation des Sweeton en flammes.

Pearl, jeune mulâtresse élevée comme une lady a été enlevée par Louis, chasseur d'esclaves. Sa couleur de peau la fait trembler.

Lian, son ami d'enfance et amoureux part à sa recherche en compagnie de Ruth, quakeresse qui a l'habitude d'aider les esclaves fugitifs et de Louison l'amie d'Elvira.
Toujours autant d'émotions et la découverte du quartier des esclaves d'une plantation en Caroline du Sud.

Quel est le rôle des esprits dans le destin de Pearl ? Et celui des guérisseuses, Mam Lynah protégeait Pearl, qu'en est-il d' Ilya ?

 

J'ai tremblé avec tous ces personnages si réalistes. Une bonne construction des intrigues riches de rebondissement, de passion et de tourment et toujours une plume vivante  qui nous emporte dans le sillage de personnages aux multiples visages.

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2022 4 10 /02 /février /2022 14:35


 

Pouvoir AG Les Amis de la Bibliothèque Annonay Rhône Agglo


 

Civilité (Nom/Prénom)

Adresse

Code postal/Ville

Objet : Pouvoir de représentation à l’Assemblée générale d’association

Je soussigné Mme/M. __________ (Nom/Prénom), membre de l’association


 

Donne, par la présente, pouvoir au membre dénommé ci-après :

Mme/M. ________, et demeurant à _______ afin de me représenter lors de l’assemblée générale qui se tiendra à Annonay le 19 février 2022 à _10H30

Elle prendra ainsi part aux votes des résolutions


 

Pour valoir ce que de droit,

Fait à ____, le ______

Signature du mandant

Signature du mandataire


 


 

Par la même occasion, pouvez-vous -si vous avez lu les 6 romans – nous indiquer votre choix pour l'attribution du Prix des prix.


 


 

Je vous remercie


 

Anne-Marie Quintard

Présidente AMB

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2022 3 09 /02 /février /2022 14:33

La thérapie Jacqueline  : Stéphanie Exbrayat

 

Lors d'un séminaire d'entreprise, l'animatrice a créé pour chacun des membres du personnel de la société Nextlift un avatar.

Ses collègues ont collé sur son effigie les termes -invisible, triste, solitaire.

Claire est la seule à embarquer cet avatar qu'elle appelle Jacqueline.

Claire est une gentille au sein de cette boite de fabrication d'ascenseurs, dans lequel elle travaille consciencieusement depuis 12 ans, un job d'assistante sans intérêt.

Un mariage bancal et un compagnon Xavier déprimé, au chômage et peu réactif au travail. Il regarde la TV à longueur de journée, leur fils Alban se laisse couler également.

Claire est lasse de cette vie, elle prend conscience de cette image de -loser- qu'elle renvoie et décide de changer de vie et de s'ouvrir à d'autres projets.

Après ce séminaire et une journée de remise en forme, Claire commence à s'affirmer.

Elle se confie à Jacqueline. Progressivement, la confiance revient, l'assistante reprend sa vie en main d'autant plus que Delamare, patron sans vergogne, lui propose quelques tâches supplémentaires, et le beau Stefano la remarque.

Un roman feel good agréable, drôle et vraisemblable dans sa première partie, j'ai eu une collègue de ce style qui, comme Claire enlisée dans la fatigue quotidienne, accumulait les bévues.

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 14:02

Le souffle de la liberté Nathalie Brunal

1er Tome Elvira 

 

Une lecture dont je ne suis pas encore tout à fait remise, il y a les lectures vite oubliées et celles qui s'impriment à vie tant les émotions y sont fortes.

Juin 1840, Elvira 19 ans a tout pour être heureuse dans le manoir londonien de ses parents, elle est en âge de trouver un mari, sa mère prépare un bal afin d'inviter des jeunes gens de son milieu.

Victoria, son amie d'enfance aime ce genre d’événement dont elle colporte les ragots.

L'époque victorienne marque l'apogée de la révolution industrielle et une forte immigration, accompagnée de taudis et d'insécurité. Elvira préfère écouter les conversations politiques de son père James. Elle rêve de liberté, de vent de folie, d'Amérique, de champs de coton et de tabac.

Lors de ce bal, Lord Alexander Sweeton, jeune veuf est ébloui par la beauté d'Elvira qui ressemble tant à son épouse décédée en couche. Il est propriétaire d'une plantation en Virginie. Tombé sous le charme d' Elvira, il l'épouse avant de repartir.

Elvira jeune épousée est tout à son bonheur dans un domaine magnifique.

Mais elle ne voit pas l’esclavage d' un bon œil, sa rencontre avec Ruth dont les idées sont proches des siennes changera sa vie.

Est-ce que la vie sera clémente pour Elvira loin de sa famille ?

En cette époque, l'homme pense protéger la faiblesse de sa femme peu accoutumée à la chaleur en la respectant, quitte à aller chercher dans d'autres bras plus robustes et plus colorés les besoins de sa  sexualité .

Mais Elvira est bien plus forte, tenace et courageuse que ne le pense son mari, et aidée par Mam Lynah la cuisinière guérisseuse, elle lutte à sa façon contre l'esclavage.

Je ne vous donnerai pas plus de détails sous peine de spolier l'histoire pleine de rebondissements.

Un style fluide, une bonne maîtrise des péripéties et une bonne construction des personnages secondaires.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2022 2 08 /02 /février /2022 13:59

L'Assemblée générale aura bien lieu Samedi19 Février à 10H30 Bibliothèque St Exupéry Annonay

 

 

 

Ordre du jour

 

-Rapport Moral

 

-Rapport financier

 

-Actions en cours

 

-Questions diverses

 

 

En cas d'absence, vous pouvez envoyer votre procuration par mail à l'adresse de la secrétaire.

 

 

 

Dès la fin de l'AG, nous discuterons des 6 romans en lice pour le Prix des prix

 

Goncourt : La plus secrète mémoire des hommes Mohamed Mbougar Sarr

Goncourt des lycéens : S'adapter Clara Dupont Monod

Académie française Mon maitre et mon vainqueur Désérable 

Renaudot 2021 : Premier sang Amélie Nothomb

Renaudot des lycéens : La carte postale Anne Berest

Médicis : Le voyage dans l'Est : Christine Angot

 

 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2022 6 22 /01 /janvier /2022 10:32

Bien qu'entièrement vaccinée et n'ayant vu personne depuis mardi dernier, La Covid est parvenue à me toucher. Je suis positive et donc en confinement. Je ne pourrai assurer l'atelier d'écriture, ni le Prix des prix, ces deux rendez-vous sont reportés au 17 et au 19 février. 

Désolée. 

 

Partager cet article
Repost0