Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2021 2 02 /11 /novembre /2021 16:08

 

Fémina des lycéens
Les livres sélectionnés cette année : 

- Anne Bérest, La Carte postale, Grasset

- Nina Bouraoui, Satisfaction, Jean-Claude Lattès

- Jean-Baptiste Del Amo, Le Fils de l'homme, Gallimard

- Amanda Devi, Le Rire des déesses, Grasset

- Clara Dupont-Monod, S'adapter, Stock 

- Vincent Hein, La Disparition de Jim Thompson, Arléa 

- Etienne Kern, Les Envolés, Gallimard

- François Noudelmann, Les Enfants de Cadillac, Gallimard 

- Thomas B. Reverdy, Climax, Flammarion 

- Fanny Taillandier, Farouches, Seuil

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2021 2 12 /10 /octobre /2021 11:34

 

 

Un véritable roman que nous offre Cherif Zananiri en sortant de l'ombre Archimède d'Alexandrie.

Né à Syracuse en -287 et mort en 212 avant Jésus Christ.

J'aime beaucoup Pline l'ancien, né en 23 après JC qui a posé les bases de la médecine, de la philosophie, de la littérature et des sciences. Comme lui et d'autres savants, Archimède vit autour de la Mare Nostrum (Méditerranée)

Alors grande surprise pour moi de gagner lors du concours de Juillet des -Lecteurs-Auteurs, la passion des mots- un livre sur Archimède.

Je pensais m'ennuyer, je ne suis pas très amie avec les maths et voilà que je découvre un géant, un curieux, éternel insatisfait qui veut comprendre encore et encore, il se demande pourquoi les anciens préfèrent les belles phrases alors que les théorèmes et les axiomes se suffisent à eux mêmes. Première claque pour moi !

Une plongée en une époque inconnue aux mœurs bien différentes de celles d'aujourd'hui.

Archimède marié si jeune avec Breseis comme le veut la coutume et son père Phidias astronome.

A peine marié, il part sur les traces de Pythagore, il découvre l'amour avec Fetsa.

Ses deux femmes sont enceintes en même temps, de quoi rendre un homme heureux. L'enfant du devoir et Fatim, l'enfant de l'amour qui étant une fille sera tuée.

Archimède quitte Fetsa et part vers Alexandrie.

Un roman historique mais pas que !

Beaucoup d'émotions, une écriture fluide qui nous fait vibrer en compagnie du mathématicien, de l'astronome et du philosophe, de la Haute Égypte avec la pierre de Rosette, le temple, les diverses croyances.

Un véritable explorateur assoiffé de connaissance, tout l’intéresse. Un peu naïf parfois, car à vouloir rencontrer les instances dirigeantes, les rois, les pharaons et les savants, il ne se rend pas toujours compte de la portée des complots politiques, il finit même en cellule.

Il côtoie toutes sortes de personnages, croise maîtres et disciples, Pharaons et même petit fils d'Alexandre le grand.

Merci au romancier de m'avoir embarquée dans ce si beau voyage, d'avoir si bien raconté l'homme, un récit à la fois animal (les corps, le sang...)et végétal (la rivière, le sable, les routes empierrées)

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 09:48

AG 2021 pour année 2020

 

Rapport moral 2020 Amis de la Bibliothèque Annonay Rhône Agglo SP Tournon 1825 WO73000824

St Exupéry Annonay

 

Nous avons pu faire notre Assemblée générale entre deux confinements, soit le 22 octobre 2020 au lieu d'avril 2020.

Avec l'accord de la Bibliothèque de 15h à 17h avec les recommandations sanitaires en vigueur : port du masque, lavage des mains au gel hydroalcoolique, distanciation.

Nous recommençons cette année avec l'obligation d'un pass sanitaire.

 

Je ne vous apprends rien en disant que l'année fut difficile entre confinement et mise en informatique de la bibliothèque.

J'ai néanmoins alimenté le blog et mon mur Face book avec des chroniques littéraires ou des exercices d'écriture avec le relais durant le premier confinement de 66 articles.

Depuis l'origine du blog, nous avons eu sur le blog des Amis de la bibliothèque Annonay Rhône Agglo 28440 visiteurs.

 

*

En 2020.

Nous avons participé à la nuit de la lecture.

Le prix des prix a eu lieu le 1er février avec 3 lauréats :

-Le bal des folles de Victoria Mas (Prix Renaudot des lycéens)

-Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon (Goncourt)

-La tentation Luc Lang (Prix Médicis)

 

*

 

Nous avions repris nos ateliers d'écriture avec un premier essai pour les non adhérents avec grand bonheur et surtout avec de nouvelles personnes, hélas, pas de suivis entre les ateliers à cause de la pandémie. Difficile de maintenir un fil cohérent avec juste 3 ateliers d'écriture sur l'année.

Nous n'avons également pu travailler avec les écoles cette année.

 

*

 

 

 

 

Nous avons décidé lors de l'AG de ne pas faire payer les adhérents en 2021, une année blanche pour les anciens 2020/2021 même cotisation, seuls les nouveaux adhérents ont payé.

J'espère que nous allons pouvoir reprendre notre régularité afin de pouvoir avoir de nouveaux adhérents.

Aucun changement pour le bureau cette année.

Nous avons survolé nos actions 2021/ 2022, avec un changement de banque, la banque actuelle souhaite solder nos comptes. Une reprise de contact avec les écoles, une augmentation de la cotisation à 12 € et toujours pour les jeunes, les étudiants ou sans emploi une cotisation à 1 euro.

Les horaires des ateliers d'écriture passeront de 16h30 à 18h.

Le bureau est reconduit en l'état. Aucune proposition pour étoffer le bureau.

Nous aimerions également faire venir une romancière Diane Peylin (c'était déjà prévu l'an dernier)

 

Anne-Marie Quintard Présidente des Amis de la Bibliothèque

101, chemin des Guillaudons 07340 Charnas 0618904476

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 13:54

 

 

Rencontre avec Corinne Royer autour de son roman -pleine terre-

 

 

En préambule, la romancière nous explique qu'elle n'a pas voulu faire un roman journalistique de l'affaire de Jérôme Laronze agriculteur de Saône et Loire abattu par les gendarmes en 2017 après trois années de harcèlement administratif et neuf jours de cavale.

Il s'agit bien d'un roman, donc un récit fictionnel.

Florence Aubenas reporter au Monde relate elle ce parcours tragique.

                                                            *

Corinne Royer est proche du milieu paysan, elle dénonce leurs souffrances. Deux suicides par jours d'après la MSA.

Jacques Bonhomme est en fuite, pourchassé par le système.

Ce personnage de fiction s'empare de la douleur poignante ressentie  chez tous les paysans rencontrés par la romancière.

Ce qui donne un roman polyphonique afin d'appréhender dans toute son humanité le malaise.

A tour de rôle, Pierre, les sœurs, Arnaud à sa façon et sa mère, le vieux Baptiste vont nous raconter la cause de cette rébellion.

Dès le départ, l'écriture est organique.

-Végétale dans cette forêt où le fugitif se cache, les buissons, les haies, les grands vallons, la rivière...

-Animale avec cette approche merveilleusement bien écrite des corps.

Des bras trop longs- un homme planté en statue- des crampes à l'estomac- cette partie morte d'Arnaud que sa mère n'ose plus toucher...

-Dans la seconde partie, un peu plus onirique, l'animal épouse le minéral dans ce trou qui rejoint le cimetière des dinosaures.

L'éleveur a subi l'acharnement de l'administration. Il est seul et n'a pas déclaré la naissance de quelques veaux.

Cet homme intelligent oscille entre révolte et désespoir. Il a vu tant de choses. L'administration n'est pas venue tout de suite, il aurait pu régulariser. Il ne fait pas ces tests qu'il doit payer, il sait lui que ce sont ses veaux, il ne voit pas pourquoi, il devrait le prouver. Jacques veut continuer à produire simplement comme ses fiers et courageux ancêtres sans toutes ces directives.

Son entêtement le plonge dans un engrenage qui va le conduire à sa perte.

Je ne veux pas spoiler l'histoire mais certains chapitres sont très imagés, très colorés et m'ont beaucoup émue.

L'écriture a su me faire vibrer aux côtés de Jacques Bonhomme. Des personnages secondaires touchés sociétalement dans leur chair accompagnent l'éleveur. Paulo, Arnaud... De quoi raviver la révolte.

Pourtant ces jours de réflexion aident Jacques à prendre la bonne décision, rentrer Mais... Le sort s'acharne.

De temps en temps, j'ai eu envie de le secouer, il aurait dû faire -l'amour est dans le pré- et trouver une compagne pour l'épauler et le remettre dans la réalité.  

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2021 2 05 /10 /octobre /2021 12:23


 

Marie de Vallières a lu :


 

LE RADIATEUR D’APPOINT – Alex LUTZ

Quelle belle surprise que ce petit roman ! Je ne pensais pas découvrir un tel talent de conteur chez Alex LUTZ.

C’est le radiateur qui parle… Vendu dans un magasin de bricolage d’une grande zone commerciale, il fait un tabac auprès des acheteurs, car il fait très froid et son prix défie toute concurrence…

Seulement voilà, il a un défaut d'emballage. Deux scotchs impossibles à enlever, et le manque d’outil pour monter les pieds font qu’il est sujet à des retours en magasin, à des remboursements  et à la colère des clients.

Françoise est une vieille dame pleine de bienveillance et de gentillesse.   En panne de chaudière, et devant le délai bien trop long qu’on lui donne pour sa réparation, elle se décide à acheter ce radiateur d’appoint. Elle le déballe comme elle peut, ne se rend pas compte des problèmes qu’il présente… Et même si elle avait vu, elle n’aurait sûrement pas osé le rapporter. Elle le branche avec les deux gros scotchs toujours en place … Et se retrouve à l’hôpital, intoxiquée par les fumées qui se sont dégagées dans sa chambre bien calfeutrée.

On va faire la connaissance de tout un petit monde, son fils bourré de remords, son amie Colette, vieille femme brouillonne mais au fond si gentille et serviable, la caissière du magasin de bricolage à qui Françoise dit le seul mot gentil de la journée, l’artiste Anouk qui déteste cette zone commerciale mais qui profite quand même d’un local gratuit pour y monter ses spectacles, tout un petit monde modeste et besogneux, dont l’existence sera bouleversée par ce radiateur défectueux et cette vieille dame.

Entre rires et larmes, les vies de ces personnages ne seront plus jamais les mêmes.

C’est notre quotidien que l’auteur décrit ici, avec ses qualités et ses défauts, et ceux de notre société de consommation, la difficulté de nos liens sociaux, les trop et les pas assez, la vie tout simplement. Une idée originale et une régalade . Bravo !

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 12:36

LES ENFANTS SONT ROIS

Delphine de Vigan

 

Ce roman fait évoluer deux femmes de la même génération qui, au cours de leur adolescence étaient accro. à la télé-réalité, notamment à -Loft story-

 

Clara, après des études de droit passe le concours national de la police. Mélanie, après avoir fait en vain des castings dans les émissions de télé-réalité, est devenue maman d’un garçon Kimmy et d’une fille Sammy.

 

Mélanie crée des vidéos mettant en scène ses enfants qui deviennent ainsi télé influenceurs. Ils vivent à cent à l’heure entre prises de vues et rencontres avec leurs fans. Ils reçoivent sans arrêt des cadeaux sans même les désirer réellement. Puis un jour, la fillette Sammy est enlevée. L’enquête policière est alors confiée à Clara.

 

Ce roman traite de l’influence des émissions de télé-réalité et des réseaux sociaux, de la vie des ces enfants youtubeurs qui subissent les ambitions de leurs parents préoccupés surtout par la célébrité et la richesse et non par le réel bien être de leur progéniture.

Ces  enfants doivent faire face à la célébrité, aux moqueries ou à l’envie des copains d’école. Fatigués par les prises de vues, les rencontres imposées, les selfies. Leurs désirs réels sont-ils pris en compte par leurs parents qui pensent bien faire ?

 

Ce roman soulève les dérives d'une époque où il faut être vus et reconnus ainsi que la notion de travail des enfants, de leur rémunération et du voyeurisme en général.

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 07:44

Atelier d'écriture ce jeudi après midi 30 septembre 2021 de 15H à 16H30 

Thème : Installer un lieu. 

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2021 2 14 /09 /septembre /2021 13:47

LE CERF VOLANT -Lætitia COLOMBANI


 

On ne présente plus Lætitia Colombani , actrice, réalisatrice et autrice à l'écriture chargée d'émotions.

Léna se retrouve en INDE, après avoir abandonné son poste d’enseignante. Elle vient de vivre un drame personnel, et sa réaction a été de fuir, incapable d’affronter la vie avec ses collègues, ses amis, sa famille, sans François son mari à ses côtés.

Elle est à l’hôtel, ne fait rien de ses journées, sauf nager très tôt le matin, avant que la foule n’envahisse la plage.

Un matin comme les autres, elle nage, avec par moment l’idée fugace de se laisser emporter par l’élément liquide qui l’entoure. Mais soudain un courant venu de nulle part semble réaliser son désir et l’entraîne au loin… Cette fois ci elle va mourir, se noyer, toutefois elle lutte.

Elle se réveille sur la plage, sauvée par la petite fille déjà croisée puisqu'elle joue au cerf volant, chaque matin sur la plage, cette dernière est allée chercher de l’aide auprès de la Raid Brigade.

On retrouve Lalita, la petite fille de -La tresse- dont la maman est décédée.

Lena va alors faire la connaissance de cette petite fille qui fait partie de la classe des intouchables, de Preeti et de sa bande, une jeune femme qui a décidé de lutter contre les viols incessants, elle apprend aux femmes les gestes pour se défendre contre les hommes prédateurs.

Une idée vient alors à Léna. Pourquoi ne pas créer une école dans ces quartiers défavorisés, pour éduquer ces petites filles et leur donner la chance de se sortir de la misère.

Mais Il y a un monde entre ses aspirations et la réalité, Léna va le découvrir au fil des mois.

Elle va devoir affronter les coutumes, la tradition, les parents, la corruption…

Arrivera-t-elle  au bout de son projet?

L'’important est de croire en ses rêves et de se donner les moyens d’entreprendre.

Un beau livre optimiste, qui reprend les thèmes de la libération par l’éducation, et la découverte de la difficulté de faire bouger la tradition.

 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2021 5 10 /09 /septembre /2021 14:00



 

Une de mes plus belles lectures estivales :

En 2020, Évelyne Dress était marraine du salon -La Truffière aux livres- de Roc-Amadour

Après avoir discuté avec cette invitée si agréable, j'ai acheté :

Les chemins de Garwolin d’Évelyne Dress

Le sujet d'un voyage en Pologne m’intéressait, j'ai découvert une plume fluide et romanesque qui explore les failles temporelles.

L'histoire atypique et envoûtante m'a emballée dès les premières lignes.

 

Sylvia Gutmanster vient de perdre son père dont elle ne sait pas grand chose, elle demande l'aide d'un généalogiste réputé, seul indice, le père est né à Garwolin, 60 kms de Varsovie en Pologne.

La mairie n'a aucune trace de cet homme.

Sylvia se lance alors le défi de partir elle-même sur les pas de ses ancêtres paternels en Pologne.

Un cheminement physique et spirituel en vélo qui mène le personnage mais sans doute la romancière elle même de Pologne en Belgique, en Hollande et en France.

Les secrets de famille, l’exploration des mondes parallèles où dans une communion mystique, ancêtres décédés et vivants s'aident, se répondent.

On sent la force, la poésie, l'émotion la conviction de l'auteure à la rencontre de ses origines et toute cette aide reçue pour y parvenir.

Merci Évelyne Dress

 

Partager cet article
Repost0
5 août 2021 4 05 /08 /août /2021 13:14

Une valse à trois temps Elisabeth Fabre Groelly

 

Un enchevêtrement de cinq générations au son d'une mélodie sous l'aquarelle de Georges Broyer le piano noir de Brégy dans l'Oise.

Dans les années 60, une jeune adolescente Lill'Gal est envoyée par son grand père en Angleterre auprès de Cécil Chapman.

Le cahier noir de Zabé, la grand mère nous emmène sur les fronts de la Marne, puis sur la piste de Tillius de Rhénanie.

Une quête de cet instant où des hommes ont dansé sur le champ de bataille de l'Ourcq.

Un soldat, des combats, des morts. Le front. 

Trois hommes qui se cherchent et se répondent .

Antoine dans la Marne en 1889

Tillius en 1895

Cecil né en 1897 .

 

Partager cet article
Repost0